Spécial Lyon : Les traboules

Publié le par Arno

Dernier article de la série spéciale Lyon parce qu'il ne faut pas abuser des bonnes choses. Et pour ce dernier post, je vais traiter des traboules.

Kézako une traboule ? Il s'agît d'un passage dans un immeuble qui permet de passer d'une rue à une autre. Oui parce qu'il ne faut pas non plus s'imaginer qu'il n'y a pas de rues à  Lyon. Il y en a. Mais il y a aussi des gros blocs d'immeubles et donc pour pas faire le tour d'un gros bloc d'immeubles, les lyonnais ont eu l'idée de créer ces passages dans les immeubles.

Rachel, elle connaissait les traboules. Enfin... elle savait que ça existait et elle voulait les voir. Elle avait même une petite carte du quartier de St Jean avec des points indiquant les emplacements des traboules. Trop bien organisée ma Rachel. Bref, comme elle avait vraiment l'air de vouloir y aller, on est allé voir ça.

Moi, je connaissais pas. Apparemment, j'étais bien le seul à pas connaître parce qu'il y avait plein de monde qui visitait le quartier. Tellement de monde que c'était impossible de prendre une chouette photo sans une tête de touriste dans le champ. C'est d'ailleurs pour ça que l'image que j'ai mise ici, c'est même pas moi qui l'ai prise. J'aurais pu, parce qu'on est allé la voir cette tour. La Tour Rose. Mais quand on y était, y'avait des visiteurs même dans la tour. Ca gâchait un peu.

Et là, vous allez me dire "mais tu racontes quoi ? t'as dit qu'une traboule, c'était un passage dans un immeuble et là, tu nous montres une tour !!" Bon, ok, les traboules, ce sont essentiellement des passages. Mais parfois, elles donnent sur des cours intérieures.

Donc ici, effectivement, il y avait une cour intérieure avec cette belle tour que tout le monde regardait avec admiration. Plein de monde. Sérieux, on était comprimé tellement il y avait du monde. Mais bon, on profitait en même temps des visites guidées faites pour des retraités un peu sourds et pour qui la guide parlait fort. Du coup, on a appris que des traboules, y'en a également à St Etienne, à Villefranche-Sur-Saône, à Macon. Une petite vieille à côté de nous a tout de même rajouté à voix basse "y'en a aussi à Chambéry" en nous regardant moi et Rachel. Mouais. On lui a souri. Par politesse.

Ensuite, la guide est partie dans un trip étymologique pour expliquer le nom de maison du crible donné à cette maison. Elle expliquait qu'un crible, c'était un percepteur. D'où l'expression passer au crible pour dire qu'on recevait la visite des impôts. Personnellement, je croyais qu'un crible, c'était une sorte de tamis. Et que passer au crible, c'était passer au tamis.

On a eu droit à d'autres détails, du genre que sous prétexte que la maison appartenait à un crible, ben le mec il voulait avoir une tour super haute pour montrer son importance dans la société. Du coup, c'est un grande tour rien que pour se la péter. Mais aussi, c'était utile parce qu'on l'utilisait comme tour de guet. Et ça c'est drôle. Vous imaginez, le mec, il se construit une tour mega haute pour faite le malin. Et ensuite, la municipalité débarque et lui dit "sympa votre tour, on va l'utiliser pour faire le guet". On avait la lose aussi au XVIIème siècle.

Bref, plein de petites anecdotes comme ça avec les petits vieux et leur guide. C'était sympa. On a appris plein de trucs. D'ailleurs, avec Rachel, on a décidé que désormais, on ne visiterait des endroits qu'avec des groupes de vieux accompagné d'un guide.


Références :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Traboule
http://www.lyontraboules.net/
http://www.lyon.fr/vdl/sections/fr/urbanisme/cours_traboules_lyon/a_histoire

Publié dans Ma vie

Commenter cet article

dick 12/12/2008 19:56

salut Arno,j'ai suivi toutes les étapes de ton périple lyonnais, ayant plus particulièrement apprécié tes articles "lumières". Chaque fois que je vois des photos de cette manifestation cela me donne envie d'y aller. la lumière est vraiment devenue est support de création à part entière. Je ne sais pas si tu connais Dan Flavin, j'ai vu une expo de lui il y a deux ans au palais de tokyo (sur le conseil d'une éminente photographe de la lumière) et j'ai adoré son travail que je ne connaissais pas (à force de vivre sous terre on perd la notion du temps). enfin toujours est-il que je te remercie de tout ce reportage ! C'était complet, intéressant et enrichissant !dick

Arno 13/12/2008 10:59


Salut Dick !
Merci pour ton encourageant commentaire et pour la référence à Dan Flavin. Je ne connaissais pas du tout cet artiste et une rapide recherche sur le net m'a donné envie d'en savoir plus sur lui
et son travail. Je vais creuser ça.
Merci beaucoup et à très bientôt


Aschenputten 12/12/2008 15:36

Pour ma part, je trouve toutes ces informations très intéressantes. Merci Arno de nous faire découvrir de nouveaux horizons et surtout de nous changer les idées, en cette période, qui, justement, et si je puis permettre le jeu de mot, n'est pas aussi rose que vos traboules...:-)

Arno 12/12/2008 16:02


Apparemment, mes lecteurs ont beaucoup d'esprit et ils me gâtent avec tous ces jeux de mots !
En tout cas, merci pour ce commentaire qui montre que cette série de posts sur Lyon a tout de même intéressé quelques personnes ;)


Kevin 12/12/2008 12:04

Ne cédez pas aux sirènes du nombrilisme et du narcissisme. On se fout de votre vie et de vos escapades pseudo-culturelles.Montrez nous plutôt votre esprit d'analyse aiguisé, et votre oeil de lynx pour décrypter devant nous les rouages du monde moderne.Allez merde, on s'en branle de vos WE :)

Arno 12/12/2008 12:39


Vous me donnez l'impression de me confondre avec quelqu'un d'autre.


Kevin 12/12/2008 09:57

Je précise que les gens meurent de froid, et pas de frois. L'indignation me fait mélanger les lettres.

Arno 12/12/2008 11:11



Merci de rassurer les puristes.



Kevin 12/12/2008 09:55

Bon, c'est la goutte d'eau. Désolé, mais putain de merde qu'est ce qu'on en a à foutre de vos vacances à Lyon ?Ok vous êtes allé à Lyon, alors vous allez chier 15 articles sur la ville ?Dites, y a une corbeille à papier à l'angle de la rue Leroux et du boulevard Mendès-France. L'avez vous pris en photo ? Si oui, il faut faire un post sur le sujet, c'est indispensable.Ouvrez les yeux, Arno, vous avez une responsabilité en tenant ce blog. Des gens meurent de faim et de frois tandis que la classe française se déchaîne en montrant les dents. Il y a matière à dénoncer, à faire valoir votre statut de blogeur influent.Au lieu de ça, on a des photos gentillettes de votre WE à Lyon. C'est ça votre vie ? Allez du nerf, remuez-vous, Arno.Non mais.

Arno 12/12/2008 11:11


1 - J'ai commencé ce post en précisant qu'il s'agissait du dernier article sur Lyon. On dirait que vous en profitez pour pousser votre gueulante avant que l'opportunité ne
disparaisse. La mauvaise foi ne vous étouffe pas ?
2 - Je ne suis pas un bloggeur influent. Et si quelque chose est influent sur ce blog, ce serait plus vos commentaires que mes posts
3 - Les gens qui meurent de froid, c'est pour plomber les résultats de Christine Boutin. C'est comme les jeunes qui se suicident dans les prisons : c'est pour plomber les résultats de Rachida Dati
(ok, j'avoue, j'écoute Stéphane Guillon sur France Inter)
4 - Des photos gentillettes d'un week end à Lyon, oui, c'est ça ma vie. Et gardez l'info pour vous, mais prochainement, vous aurez droit à des photos de Montcuq. Encore un sacré week end

5 - Non mais !