Looking for Mélenchon

Publié le par Arno

Dimanche, c'était l'occasion de voir Jean-Luc Mélenchon en vrai. Mais surtout, de faire grossir la foule qui se déplaçait pour aller l'écouter à La Bastille afin, parce qu'il faut avoir de l'ambition, de faire plus qu'à Villepinte.

 

Alors j'ai bougé mon p'tit cul de faune et je l'ai amené Place de la Nation puisque c'était de là que partait le cortège.

 

Ca m'a donné l'occasion de voir un Oré :

 

004

 

 

En descendant la Rue du Faubourg Saint Antoine, dans la foulée, j'ai également croisé un Invader :

 

011

 

Un mur peint de Zanko :

 

015

 

Un gros space invader (rouge ) qui avait l'air de regarder passer la foule d'un air complice :

 

020

 

Un autre Oré :

 

029

 

Un THTF :

 

031

 

Et enfin, sur la Place de La Bastille, deux invaders :

 

037

 

Mais surtout, et c'était l'objectif, une foule nombreuse qui avait investi, entre autres, la colonne du Génie :

 

038

 

Et donc le bonus, ça a été de voir apercevoir Jean-Luc Mélenchon :

 

034

 

 

Par contre, passer plus d'une heure dans le drapeaux rouges des communistes, du front de gauche, des syndicats, tout ça pour finalement apercevoir Jean-Luc Mélenchon sous un drapeau breton, ça fait bizarre. Mais bon, comprimé dans la foule, j'avais pas spécialement choisi ma place, alors c'est tombé comme ça.

 

Publié dans La classe française

Commenter cet article

Damiencit 03/12/2015 20:45

Ce blog n'est il plus actualisé? Dommage!

electricien paris 08/03/2015 22:33

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

le loup 08/04/2012 23:22


je suis sur (connaissant l'esprit cocardier de ce bout du monde) qu'il y a a valognes une sinon plusieurs tours eiffel dans les foyers salut a toi

Kevin 19/03/2012 08:52


y avait des merguez et une sono avec de la musique de merde ?

Arno 19/03/2012 22:37



Oui, y'avait des merguez. Et de la bière aussi sinon les merguez elles risquent de rester coincées dans le gosier.


La sono, en fait y'en avait plusieurs. De ce que j'ai vu, y'en avait une dans un camion. De la bonne sono. Mais utilisée par les organisateurs qui mettaient l'ambiance en criant "Résistance !"
comme ponctuation lors de l'énoncé des futurs articles de la prochaine Constitution. Sinon, un peu plus loin, y'avait un mec qui poussait un caddie avec une sono de merde dedans qui laissait
échapper tant bien que mal un peu la Mano Negra et un peu Téléphone. Tant bien de mal parce qu'il y avait apparemment un faux contact qui étouffait le son toutes les 5min.


Et tant qu'on est dans les ovnis, il y avait aussi un mec qui tenait une pancarde avec écrit dessus un slogan qu'il s'amusait à crier de temps à autre. Histoire de changer. Le slogan, c'était
"La Tour Eiffel à Valognes ! A Paris on s'en cogne". Une fois rentré à la maison, j'ai appris qu'il s'agît d'un bled dans le Cotentin. 7000 habitants. Je me demande si y'a un coin en
France encore plus paumé et qui finit en -ogne. Parce que sinon, avec un slogan pareil, j'ai bien envie de militer pour qu'on envoie la Tour Eiffel à Valognes.