Alexander Calder, Théia et la notion de contagion dans l'art

Publié le par Arno

calder007Vous vous rappelez tous du très intéressant post que j'avais rédigé sur la sculpture intitulée "Horizontal" de Alexander Calder qui, pour rappel, a été inaugurée en juin dernier sur l'esplanade devant le centre Pompidou.

 

Pour vous rafraîchir la mémoire, je vous ai collé en médaillon la photo de l'oeuvre.

 

Vous vous rappelez également que Théia avait remarqué sur la photo que la sculpture avait été utilisée comme support pour un tag (visible sur la photo reproduite dans ce post).

 

De cette constation, Théia s'était alors interrogée sur la notion de contagion d'une oeuvre d'art qu'elle avait remarquablement synthétisée dans l'interrogation suivante :


"Le tag fait-il partie de l'oeuvre ou est-ce une oeuvre sur l'oeuvre ?"

 

Avait suivi un long débat que je ne me hasarderai pas à synthétiser ici mais qui, à défaut d'avoir apporté une réponse satisfaisante, avait démontré la subtilité de cette interrogation qui semblait au départ si anodine.

 

Et bien j'espère que vous ne vous dites pas que vous allez trouver ici une réponse car vous seriez profondément déçus. A la place, je ne ferai que vous apporter de nouveaux éléments pour ce débat inachevé. Ces éléments, je les ai trouvés dans un article publié dans "Le Parisien" qui nous informe que cette sculpture, à la suite de diverses dégradations, a dû être protégée en dressant des barrières autour d'elle.

 

Et quelles ont été ces dégradations ? L'article révèle des gravures au couteau, des marques de pied et même un détournement de l'oeuvre utilisée comme mur d'escalade. Par contre, aucune allusion au tag remarquée par Théia.

 

Tout laisse donc penser qu'un tag sur une oeuvre de Calder n'est pas une dégradation. L'interrogation de Théia reste donc toujours ouverte concernant un tag. Par contre, cet article donne une claque décisive à ceux qui estimaient que l'interrogation était valable pour les gravures au couteau, les marques de pied et les murs d'escalade.

 

Le débat n'est pas clos, mais on a bien avancé...

 

 

Références :

http://arnoworld.over-blog.com/article-horizontal-de-alexander-calder-78782026.html

http://www.leparisien.fr/paris-75/oeuvres-d-art-degradees-autour-de-beaubourg-14-08-2011-1565201.php

Publié dans Ma vie

Commenter cet article

Théia 29/08/2011 11:32



Il est peut-être possible de soumettre le débat au parisien ?



Arno 01/09/2011 22:14



Bah j'ai lu les commentaiers postés à la suite de l'article du parisien, et ça m'a pas donné envie d'y lancer le débat...