De drôles de maisons

Publié le par Arno

Vous pensiez vraiment que les maisons les plus loufoques qui puissent exister étaient celles qui possédaient des nains de jardins disposés harmonieusement autour d'un puit en plastique et d'un faon en plâtre ?

Vous étiez vraiment persuadés que le sommet de l'originalité était, comme vous avez pu le constater en cette période de fêtes de fin d'année qui s'achève, de voir des pères Noël grimper aux fenêtres des habitations ?

Ben que dalle ! Vous n'avez rien vu ! Des maisons originales, excentriques, extravagantes, c'est pas ça. Mais alors pas du tout ! Ca ressemble à autre chose. En voici d'ailleurs quelques-unes...



La demeure du chao

Thierry Ehrmann est le fondateur de la société ArtPrice, leader international de la cotation du marché de l'art. Son siège se trouve à Saint-Romain au Mont d'Or (c'est du côté de Lyon). Jusqu'ici tout va bien. Là où ça se corse, c'est que le siège est situé dans la Demeure du Chaos. Et ce nom, c'est pas un nom hérité du fin fond du Moyen Age du genre "le croisement des trois noyés" ou "la colline des culs poilus". Que dalle. La Demeure du Chaos, c'est une volonté contemporaine, et c'est celle de son propriétaire, à savoir Thierry Ehrmann (si ce nom vous dit quelque chose, c'est parce que je l'ai cité au début du paragraphe, vous pouvez vérifier si vous me croyez pas).

Et Thierry Ehrmann, il a appelé sa propriété la Demeure du Chaos parce qu'il a vraiment voulu la transformer en un truc chaotique. Le concept, c'est de regrouper des oeuvres plus apocalyptiques les unes que les autres. Genre un crash d'avion, des voitures calcinées, la chute d'une météorite, etc.

Cette réalisation artistique, vous en avez sans doute déjà entendu parler parce que l'affaire a commencé à être médiatisée en 2004 lorsque la commune a porté plainte parce que les barres métalliques qui surgissent de n'importe où, ça va pas trop avec le paysage local. Du coup, il y avait eu des reportages comme celui d'envoyé spécial (23 février 2006) :


Et maintenant... ben c'est toujours la même chose. Récemment, le 16 décembre 2008 pour être précis, La Cour d'Appel de Grenoble a demandé la remise en état de la Demeure du Chaos. Mais Thierry Ehrmann s'est pourvu en Cassation (tout ça, c'est du copier/coller, j'y comprends rien à toutes ces expressions juridiques ) et il menace même de faire appel à la Cour Européenne des Droits de l'Homme.

Bref, on n'a pas fini d'en entendre parler de la Demeure du Chaos. En attendant, tout ce délire artistique se visite. Donc si le coeur vous en dit...

Références :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Demeure_du_Chaos
http://blog.ehrmann.org/
http://www.challenges.fr/entreprises/20081218.CHA9467/la_demeure_du_chaos_dartprice_seratelle_detruite_.html


 

La maison de Sarah Winchester

Sarah Winchester, c'était la veuve de William Winchester, un des présidents de la célèbre Winchester Repeating Arms Company, qui était mort en 1881 (c'est d'ailleurs à partir de ce moment qu'elle est devenue veuve). Et 15 ans auparavant, sa fille mourait en bas âge. Bref, la cata. Et le problème avec cette pauvre madame c'est qu'elle était inconsolable et elle consultait des medium pour communiquer avec les esprits et tout le bazar.

Lors d'une consultation, une medium lui dit que tout le malheur qui lui arrivait était dû aux fantômes de ceux qui étaient morts sous le feu des winchesters vendues par son défunt mari (autant vous dire que ça faisait du monde) et qui voulaient se venger. Bref, après avoir emporter son unique fille et son unique mari, elle était la suivante sur la liste. Mais la medium lui donna un super conseil. Elle ne mourrait pas si elle construisait une maison sans jamais la terminer.

Il s'avère que Sarah Winchester écouta sa medium et en 1884 commença les travaux d'une maison à San Jose en Californie. La construction se faisait continuellement : 7j/ 7. 24h/ 24.

En plus de construire une maison avec des pièces dans tous les sens et de manière perpétuelle, il était également nécessaire de faire un peu du n'importe quoi au niveau architectural afin que les esprits s'y perdent facilement. C'est ainsi que Sarah Winchester donnait elle-même des indications sur la construction de sa maison. Du genre mettre une porte qui ne donnait sur rien :



Ou faire des escaliers qui partent dans tous les sens ou qui ne mènent tout simplement à rien.



Malgré le respect des indications données par la medium, Sarah Winchester est morte en septembre 1922 et la construction s'arrêta. Ce qui fait tout de même qu'elle a duré 38 ans.

Aujourd'hui la maison se visite. Du ciel, ça ressemble à ça :



Références :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Myst%C3%A9rieuse_Maison_Winchester
http://www.winchestermysteryhouse.com/



Le château de corail de Edward Leedskalnin

Edward Leedskalnin est né à Riga (Lettonie) en 1887. A l'âge de 25 ans, il devait épouser Agnes Scuffs, de 10 ans sa cadette. Manque de bol, elle annula le mariage au dernier moment parce qu'elle estimait qu'elle était trop jeune pour se marier. Plusieurs années plus tard, il émigra aux Etats-Unis, chopa une tuberculose et finit par se retrouver en Floride pour profiter du climat local.

Et puis là, il commença à déplacer et à agencer des blocs de pierre et de corail pouvant pesant jusqu'à 3 tonnes pendant 20 années. Comme ça. Rien qu'avec ses petits muscles de tuberculeux alors qu'il ne pesait lui-même que 40kg. Et ça, ça en étonnait plus d'un. Du coup, ça a jasé et certains pensaient qu'il avait mis au point un procédé de construction basé sur des forces magnétiques ou des trucs dans le genre.

Toujours est-il qu'il construisit gentiment ce qui devint un château de corail qu'il dédiait à son amour éternel : Agnes Scuffs qui, lorsqu'elle fût au courant du truc, déclara "Je ne voulais pas me marier avec lui à 16 ans et je ne veux pas me marier avec lui maintenant". Sympa.

Edward Leedskalnin meurt quelques années plus tard, en 1951, à l'âge de 64 ans.

Aujourd'hui, on peut voir ce qu'il reste à Homestead (Floride), c'est à dire des vestiges avec des symboles mystiques :



Et une table en forme de la Floride :



Références :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_Leedskalnin
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Corail
http://www.coralcastle.com/

 

Publié dans Culture

Commenter cet article

Kevin 10/01/2009 22:09

Mon grand-père ancien combattant m'en racontait des histoires. Des histoires à vous dresser les cheveux sur la nuque, des histoires qui vous empêchent de dormir. Voila les vraies traditions humaines : la guerre, la mort, la barbarie.Est-ce là le ton que vous souhaitez donner à votre blog ?

Arno 12/01/2009 11:31



Le ton que je vais désormais donner à ce blog sera celui de belles histoires que je vous raconterai afin de vous convaincre que les traditions humaines ne se limitent pas à la violence et
la destruction. Laissez-vous faire. Tout se passera bien



Kevin 10/01/2009 08:27

Ne nous racontez pas d'histoire, faites seulement preuve d'esprit et de Classe Française, voila tout ce que je vous demande.

Arno 10/01/2009 10:43


Vous avez des réactions d'enfant unique et vous devez comprendre que vous n'êtes pas le seul lecteur de ce blog. Certes, vous n'êtes pas un lecteur au milieu de 10.000 autres. Mais quand
même. Et puis les histoires, c'est tout de même une tradition humaine divertissante, non ?


Aschenputten 08/01/2009 12:51

Moi j'ai aimé le petit goût de conte de fées raconté au coin du feu dans cet article... Fantômes, châteaux de corail, maisons biscornues, chambres secrètes... de quoi se régaler! Merci pour le charme de ces Hansel et Gretel modernes! :-)

Arno 08/01/2009 14:02


Bon... je sens qu'il va falloir que je vous trouve d'autres histoires dans ce genre et je vais devenir "Tonton arno, raconte-nous une histoire !"


kevin 06/01/2009 22:49

Comme d'hab, j'en apprends plus en lisant les commentaires que les posts d'origine.

Arno 08/01/2009 00:10



Considérez vous mes articles comme des appâts ?



dick 06/01/2009 21:37

Salut Arno,voilà un article qui me plaît énormément, merci de toutes ces découvertes, surtout l'histoire de la maison de cette femme veuve... que je trouve assez lovecraftienne (pour les géométries impossibles)cela me fait penser que de tout ce que je l'ai lu en 2008, c'est le livre de mark z. danielewski "la maison des feuilles" qui m'a le plus marqué. un livre impossible à résumer, une sorte de performance littéraire, tant pour la forme que le propos sur une maison très particulière. je suis (presque) sûr que cela t'intéresserait (peut-être connais-tu déjà ?)

Arno 08/01/2009 00:09


Salut Dick,
Je suis content que de voir que tu as appris quelque chose avec cet article. En général, c'est plutôt moi qui apprends de toi, comme c'est à nouveau le cas car je ne connaissais pas "La maison des
feuilles". Je vais le mettre dans ma liste de livres à lire.
A très bientôt !