Le mort de la semaine : Marcel Marlier

Publié le par Arno

Oumf oumf c'est dimanche, un peu tard mais ça reste le week end et donc l'occasion de rendre hommage à une personnalité qui est morte cette semaine et donc cette semaine le mort que j'ai choisi c'est : Marcel Marlier !!!

 

Et c'était qui Marcel Marlier ?

 

C'était un dessinateur surtout célèbre pour être le papa des "Martine". Vous savez, "Martine à la plage", "Martine à la campagne", ...

 

Et pourquoi que je l'ai choisi ce mort ? Principalement pour deux raisons :

 

Tout d'abord parce que quand on voit les autres candidats au titre de mort de la semaine, on se dit qu'on n'a pas trop le choix. Alors je me doute que vous êtes tentés de me faire remarquer que c'est pas bien de signaler que j'ai choisi un mort en procédant par élimination. Mais vous verrez par la suite que ce n'est pas le cas.

 

En fait, je parle de ça parce que dans la liste des morts potentiels de la semaine, il y avait Sexy Cora. Et c'était qui Sexy Cora ? C'était une actrice porno allemande, essentiellement connue pour sa tentative de battre le record du monde de fellations. Deux cents mecs étaient venus pour l'aider dans sa tentative. Malheureusement, elle avait dû abandonner au bout de la 78ème prestation (ça donne envie de savoir à combien s'établit actuellement le record du monde, n'est-ce pas ?)

 

Et cette candidate faisait un peu écho, dans le même registre, aux révélations sur l'existence de soirées "bunga bunga" auxquels se serait adonné Silvio Berlusconi. Avec tous les scandales associés. A savoir la participation de mineures rémunérées pour égayer ces soirées. Et avec ça, croyez-vous que l'on s'offusquerait ? Oui ? Oui ? Et bien non ! Ou du moins pas pour des journaux gauchos comme Libé qui s'en amuse avec des titres tels que "Berlusconi ébranlé par Ruby" (Merci à Gorge Profonde pour avoir porté à ma connaissance cette info).

 

Donc pour sortir de toute cette actualité clairement sordide, un petit coup de Martine ne pouvait pas nous faire de mal.

 

Et puis l'autre raison, c'est parce que Martine était redevenue à la mode il y a quelques temps lorsqu'on pouvait détourner des couvertures de ses albums en changeant juste le titre. Ca avait donné lieu à un peu de tout :

 

Des détournements rigolos

 

http://glob.objectif-web.org/images/martine/martine1.jpg

 

Des allusions à des évènements piochés dans l'actualité

 

http://calimania.joueb.com/images/1024-martine1.jpg

 

Et puis également beaucoup de dérapages.

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs212.ash2/47521_1469833820179_1063590657_31127744_348618_n.jpg

 

 

http://www.eatyourmakeup.fr/wp-content/uploads/2009/09/martine-congelo.jpg

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/photos-ak-sf2p/v143/112/59/568509809/n568509809_360822_4410.jpg

 

Et comme moi-même, je me suis illustré dans quelques-uns de ces détournements, je me suis dit que c'était quand même la moindre des choses que de rendre hommage au créateur de Martine.

 

Voilà qui est donc fait.

 

 

Et puis pour terminer, on va s'écouter "Imnul Golanilor" de Cristian Paţurcă, un chanteur roumain mort également la semaine dernière et particulièrement connu pour cette chanson dans laquelle il dénonce le communisme. Juste pour nous rappeler que pendant qu'on s'amuse à célébrer des mineures qui couchent avec des mecs friqués et qu'on détourne des couvertures de Martine, il y en a qui luttent pour leur liberté d'expression au péril de leur vie. Je serais presque tenté de dédier cette chanson aux journalistes de Libé :

 

 

Avec les paroles qu'on comprend pas tout mais un peu quand même :


A fost o data ca-n povesti
A fost in Romania,
O mare gasca de golani,
Ce-au alungat sclavia.
Noi nu ne-am confundat nicicind
Cu "oamenii de bine",
Numiti si neocomunisti
Cu fara de rusine.

R:
Mai bine haimana,
Decit tradator,
Mai bine huligan,
Decit dictator,
Mai bine golan,
Decit activist,
Mai bine mort,
Decit comunist.

Vrem libertate
Nu comunism
Si nici schimbari de forme
Si deaceea, securisti,
Sa nu ne puneti norma.
Noi nu vrem neocomunism,
Nici neolibertate,
"Democratii" originale
Si nici minciuni sfruntate.
Versuri Valeriu Sterian - Imnul golanilor
de pe http://www.versuri.ro

R.

Ne-ati intrebat ce vrem aici
Dar stie toata tara,
Noi sustinem punctul 8
De la Timisoara.
Sa cada patru-sapte-trei
Ce tine TVR,
Legînd in lanturile ei,
Chiar si cuvintele !

R.

Alegeri fara comunisti,
Fara nomenclatura,
Si nu va temeti de golani
Fara coloratura.
Din cei care au murit
Ne-am reintors naluci
Sa nu mai fie cum a fost
Macelul de atunci

R:
Mai bine haimana,
Decit tradator,
Mai bine huligan,
Decit dictator,
Mai bine golan,
Decit activist,
Mai bine mort,
Decit comunïst.

 


Références :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Marlier

Publié dans Le mort de la semaine

Commenter cet article

Kevin 24/01/2011 17:07



Si ça se trouve ce brave homme était un vieux pervers qui a passé sa vie à dessiner des petites filles... Ou pas.



Arno 24/01/2011 23:30



Ce sont ses origines belges qui vous font penser ça ?