Le mort de la semaine : 3 artistes du peuple de l'URSS

Publié le par Arno

Cette semaine, une belle brochette de morts qui sent bon le borsch et la vodka parce que cette semaine, ce n'est pas un mais trois morts que j'ai sélectionnés et que j'ai mis dans un grand sac étiquetté  artistes du peuple de l'URSS parce que les trois morts de cette semaine ont tous reçus ce titre honorifique décerné aux personnes du domaine de la culture ayant fait un apport remarquable au développement du théâtre, du cinéma et de la musique en URSS entre 1937 et 1991.

 

Après cette brève introduction, on peut passer à l'inventaire...

 

 http://www.peoples.ru/art/cinema/actor/prokhorenko/prokhorenko_2.jpg Janna Prokhorenko

 

C'était une actrice russe qui s'était fait connaître dans "La ballade du soldat" (1959) de Grigori Tchoukraï et "Et si c'était l'amour?" (1961) de Youli Raizman.

 

Après, elle a tourné dans plein d'autres films mais qui sont un peu inconnus chez nous parce qu'on en a nous aussi des films, alors merci mais bon, on va pas se taper tous les films des autres non plus.

 

Mais les deux que j'ai cités, ils sont importants dans l'histoire du cinéma russe parce qu'ils font partie de la période dite du dégel du cinéma soviétique, qui a suivi la mort de Staline, et pendant laquelle les cinéastes russes ont pu arrêter de ne tourner que des films conformistes.

 

Malgré tout, ils restent un peu difficiles à trouver. Et vous avez cependant que j'ai passé un peu de temps à vous trouver quelque chose sur "La ballade du soldat" parce qu'au lieu de vous trouver un extrait, j'ai carrèment dégotté le film entier sur la page de mosfilm sur youtube :

 

 

 

Références :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Janna_Prokhorenko

http://www.youtube.com/user/mosfilm

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Ballade_du_soldat

 

 http://www.berin-artmanagement.de/image/np_1.jpg Nikolaï Petrov

 

C'était un grand pianiste russe qui a commencé sa carrière dans les années 60 en remportant la seconde place du concours Reine Elizabeth en 1964 (le premier prix avait été attribué à Eugène Moguilevsky, un autre grand pianiste russe).

 

Pour vous donner une idée du talent du mec, je vous propose d'écouter une interprétation de la troisième étude de la série des Grandes études de Paganini, dite "La Campanella", composée par Liszt :

 

 

 

Références :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nikola%C3%AF_Petrov

 

http://cdnet.myxer.com/tn/c/5021181/big/?t=2010070121251  Nikolaï Kutuzov

 

Cétait un chef de choeur russe sur qui je n'ai pas trouvé beaucoup d'infos. Même pas une petit photo à coller ici. C'est pour dire. Ni même une annonce qu'il soit bien mort la semaine dernière pour confirmer l'annonce initialitement trouvée sur wikipedia. Pas rassurant.

 

En tout cas, ce qui est sûr, c'est qu'il a sorti un CD en 2008 qu'on trouve partout sur le net, par exemple sur orange où vous pourrez apprécier les 30 premières secondes de chaque track que contient cet album. Régalez-vous...

 

Sinon, on va terminer avec une version de "Oy Moroz Moroz" pécho sur youtube parce que voilà, c'est une chanson traditionnelle et que ça vous changera de RFM :

 


Publié dans Le mort de la semaine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article