La saison 4 de Dexter a trop cartonné (comme je l'avais présagé)

Publié le par Arno

http://lesbonnesnouvelles.files.wordpress.com/2009/09/dexter_s04_promo-11.jpgLe dernier épisode de Dexter qui clôture la saison 4 a été diffusé le 13 décembre dernier. C'est donc l'occasion de faire le bilan.

Pour faire court, on pourrait résumer le truc en disant :

Punaise.... ça déchire !

Alors oui, effectivement, c'est vachement court et ça manque d'argumentation. Mais au moins je spoile rien du tout.

Maintenant, je vais un peu plus argumenter, mais si vous voulez pas vous faire spoiler, n'allez pas plus loin. Voilà, vous êtes prévenus.

Donc déjà, dans un premier temps, on fait le point sur les thèmes que j'avais abordés dans mon excellent post qui anticipait la qualité de cette saison comme l'indiquait le titre "Pourquoi la saison 4 de Dexter sera une grosse bouse ?" (de manière très subtile, vous aurez remarqué).

On reprend donc chaque point :

 Dexter devient papa. Du coup, il pouponne. On est content pour lui. Malheureusement, coincé entre les biberons et les berceuses, on le sent nettement moins concentré quand il charcute ses victimes et on se demande où est passé le serial killer consciencieux qu'on connaissait.

Sur ce point, je dois reconnaître que je suis resté perplexe. Parce que le serial killer semble avoir un peu disparu. Si dans le premier épisode, ce couillon de Dexter somnole durant le charcutage de sa première victime (où sont passées les pulsions meurtrières ?), il s'avère que dans le reste de la saison, il enchaîne un peu les boulettes (la plus grosse boulette étant le meurtre d'un innocent). Et quand il tue un méchant, ça ressemble plus à un boulot de justicier qu'à celui d'un serial killer prenant du plaisir dans la mise en scène de ses meurtres.

Par contre, il faut reconnaître que ce côté où tout dérape et qui met Dexter en difficulté est ce qui donne de l'intérêt à cette saison.

 Debra la chialeuse est toujours aussi chialeuse. Là, je me suis pas planté du tout. Pourtant la saison commençait bien pour elle avec son histoire avec son cubain adoré. Mais ça n'a rien empêché, on sentait le truc venir à des kilomètres et ça n'a pas loupé. Elle a ainsi collectionné les occasions pour nous servir son "ouin ouin" traditionnel.

Donc durant cette saison, elle se fait tirer dessus et paf elle chiale. Son Franky Lundy adoré a moins de chance qu'elle et il meurt et paf elle chiale. Elle apprend que son pôpa adoré était un chaud lapin et paf elle chiale encore. Elle se tape un face à face avec le personnage qui lui a tiré dessus et paf elle chiale. Elle arrête pas. Dans tous les épisodes, elle chiale.

 Frank Lundy. Là, je me suis planté.

Au début, j'ai cru à une coalition Frank Lundy, Dexter vs Trinity. J'avais tout faux.

Et puis quand il meurt, je me suis dit qu'on aurait alors Debra qui allait chercher à le venger. J'avais tout bon. Sauf que l'intérêt de l'histoire n'était plus du tout là.

 Angel Batista et Maria Laguerta. Là, je me suis pas planté du tout. Leur relation, on s'en tape. Et tout au long de la saison, on a que du gnan gnan entre "Allez Maria, soulève ta jupe, on va niquer sur la table" et "Non mais on peut pas continuer comme ça, cette relation va nous péter à la gueule" pour terminer par un mariage express un peu beaucoup débile.

Vraiment décevant.

 Arthur Mitchell, aka Trinity, est quant à lui un personnage tout à fait fascinant. Sur ce point, moi qui avais vu en lui une caricature de serial killer, je dois avouer que je me suis complètement planté car ce personnage est beaucoup plus complexe que ce que j'avais imaginé.

D'ailleurs, sa complexité fascine également Dexter qui remettra en cause le code de son père afin d'essayer de mieux le cerner. Ce qui placera Dexter dans une succession de situations de plus en plus inconfortables, faisant ainsi monter une tension qui atteindra son paroxysme dans les dernières minutes du dernier épisode avec un final qui retourne vraiment la tête.

D'autant plus ques les finals de Dexter étaient toujours très "happy end" genre "j'ai vaincu le big boss de la saison" ou "je vais être papa" qui clôturaient clairement les saisons.

Là, on est pris à contre pied et on attend la saison 5 pour savoir comment Dexter va évoluer dans la merde dans laquelle les scénaristes l'ont foutu.


Et pour conclure ce post, on va terminer en chanson, avec "Venus" de Frankie Avalon :



PS : niveau spoiler, j'ai été sympa parce que je n'ai pas dévoilé la grosse surprise de la fin de la saison. Mais entre nous, qu'est-ce que je suis content qu'elle disparaisse de la série !!!!!!

Références :
http://www.dexter-addict.com/
http://lavieenseries.over-blog.com/article-dexter-4x12-41428527.html

Commenter cet article

timebomberman 23/02/2010 12:04


trop mortel la fin de la saison!
mega claque dans ta face à la fin , gloops
arno, t'es trop méchant, moi je l'aimais bien!!!


Arno 26/02/2010 21:05


Mais c'est clair qu'elle déchire trop la fin de cette saison !!!! Et je suis pas très méchant puisque je lance des avis de recherche pour retrouver les poupées des petites filles :p