La classe américaine : Faith No More sur chatroulette

Publié le par Arno

Chatroulette est un service qui propose de discuter (ça c'est pour le "chat") avec des personnes du monde entier choisis de manière aléatoire (ça c'est pour la "roulette") via sa webcam (même si ça c'est pas mis dans le nom).

Actuellement, ce service fait un gros buzz sur le net au point de croire que c'est bien et tout. Et quand il y a un truc pareil autant à la mode, qu'est-ce que ça attire ? A part les voyeurs, les exhibitionnistes et autres pervers sexuels, ça attire également la crème de la classe musicale, à savoir.... Faith No More !!!!!

Ouais les gars qui avez des poils partout sur le torse qui sentent la bière parce que vous savez pas boire correctement ! Vendredi dernier, Faith No More se produisait au Soundwave festival de Melbourne. Ils en ont profité pour se faire filmer et retransmettre sur chatroulette.

Extrait durant l'interprétation de "King for the day" où l'on voit des internautes arriver par hasard sur le grand écran installé sur la scène.



Comme quoi, on peut penser être tranquille installé devant son écran d'ordi et se retrouver en un seul clic sur la scène de Melbourne en tête à tête avec Mike Patton. C'est pas magique ça ?

Ah ! Au fait, qui m'a envoyé cette news d'après vous ? .... Mais c'est ce monsieur Kevin bien évidemment !!!! Alors on dit "Merci Kevin pour cette minute de classe musicale !!!!!!"

Références :
http://chatroulette.com/
http://www.itwire.com/your-it-news/home-it/37217-faith-no-more-stream-entire-show-to-chatroulette

PS: encore un petit coup de chatroulette avec Mike Patton. Ca peut pas vous faire de mal...


Commenter cet article

Kevin 03/03/2010 11:00


vous savez très bien pour quoi je vous prends !


Arno 04/03/2010 08:26


J'ai ma petite idée là-dessus...


Kevin 02/03/2010 11:48


ouais, c'est ça la Classe.

vous aurez reconnu la reprise des Sparks dans le second extrait vidéo, bien évidemment.


Arno 02/03/2010 20:06


Bien sûr que nous avons tous reconnu les Sparks ! Pour qui nous prenez-vous nous ?