"La casa muda" de Gustavo Hernandez

Publié le par Arno

http://www.1divx.com/images/The-Silent-House-La-Casa-Muda-.jpgGaëtan : "Faut trop le voir ce film, tu vas voir, ça va trop déchirer".

Il y a chez moi une nette tendance à succomber au moindre enthousiasme de la part de Gaëtan quand il veut m'entraîner dans des plans qui s'avèrent, la plupart  du temps, foireux.

"En plus, tu vas voir, c'est une véritable prouesse technique, ce truc. Tout a été tourné en un seul plan séquence. Tu vas trop kiffer".

Ou alors il est vraiment doué et sait comment s'y prendre avec moi.

En tout cas, j'ai fini par me retrouver au cinoche avec Gaëtan (et sans Natacha, parce que Natacha, elle se laisse pas avoir) pour aller voir "La casa muda" de Gustavo Hernandez, un film d'épouvante uruguayen (il est interdit de dire qu'il y a une redondance là-dedans !).

La bande annonce qui, curieusement, n'est pas en un seul plan séquence :

 

 

 

Bon et alors, au final, est-ce qu'il y avait vraiment quelque chose à kiffer là-dedans ? Ben... pas grand chose et j'explique pourquoi mais attention y'a du spoiler dans ce qui suit.

Histoire minimaliste
Le scénariste, j'espère qu'il a pas couté trop cher. Parce que "Une fille et son père passent la nuit dans une maison et il y a un bruit étrange à l'étage", on peut pas dire que ce soit vraiment très original. Surtout qu'on anticipe trop bien la plupart des scènes d'angoisse du genre "la fille monte dans les escaliers", "la porte va se refermer", ...
Du déjà vu
Pas de scène d'angoisse particulière. RIen de marquant. Le passage avec les polaroids, ça ressemble un peu à "Shutter" (2008) (comme l'a rappelé l'article de la fille du rock). Le rebondissement sur la pauvre petite fille tourmentée qui n'est pas si victime que ça, ça faisait un peu penser à "Haute tension" (2002) de Alexandre Aja. Bref, une fois de plus, on devine bien souvent ce qu'il va se passer.

Et finalement ce plan séquence ?
Bah ça, finalement, je dois reconnaître que ça donne un petit effet qui est loin d'être superflu. Ca rajoute un petit effet de continuité qui aide beaucoup pour rentrer dans le film. Un peu comme quand on dans un film un plongeur qui s'apprête à plonger. Quand il respire pour la dernière fois, on respire avec lui pour faire de l'apnée avec lui. Sauf que bon, on tient pas longtemps. Mais l'idée est là.
Donc soit le réalisateur est un vraie buse en montage et c'est juste une parade pour faire un film, soit il a eu une bonne idée. J'aurais tendance à m'orienter vers cette seconde option.

 

Références :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19195781&cfilm=180607.html

http://lacasamuda.com/

http://www.lafilledurock.com/2010/05/18/cannes-la-casa-muda-the-silent-house-film-depouvante-urugayen/

Commenter cet article

guillaume 09/04/2011 22:28



Complètement d'accord avec cette critique point par point.


En plus, le film a été ultra vendu avec ce faux-séquence qui n'est pas vrai. En plus, il utilise pas mal d'astuces de montage dans le champs (ou cadre dans le cadre) pour isoler une scène, comme
lorsque l'héroïne se planque sous une table et qu'elle voit ses pieds qui avancent à travers l'ouverture. Couper n'est pas jouer quand la caméra suit l'héroïne qui s'enfuit dans la foret en
bougeant tout le temps (facile de couper sans qu'on s'en rende compte à ce moment là). Facile aussi grâce aux flashs au noir.


 


Bref un plan séquence pas épatant !


Dommage !



Arno 19/04/2011 08:11



Ouah ! Vous êtes rude, mon cher Guillaume ! Mais vos arguments sont là



MakaIE 30/03/2011 21:31



Faut croire. :) J'aime pas particulièrement les films angoissants, donc le fait qu'il ne le soit pas est plutot un plus. J'aime l'inventivité sous toutes ses formes, et le défi consistant à faire
un film sans scénario en misant avant tout sur l'originalité visuelle me semble particulièrement stimulant de ce point de vue. En fait, ca me donnerait presque envie de prendre une caméra et de
faire mon propre film. :)



Arno 01/04/2011 11:02



"un film sans scénario en misant avant tout sur l'originalité visuelle" : vous allez adorer Tron Et
puis si vous voulez faire du plan séquence dans Paris, voici un petit exemple par Claude Lelouch : http://www.dailymotion.com/video/x3p19d_claude-lelouch-ferrari-140mph-throu_auto


 














MakaIE 30/03/2011 01:09



Chouette, ça m'a donné envie d'aller voir ça !



Arno 30/03/2011 20:18



Dois-je en conclure que je sais m'y prendre avec vous ?