L'histoire du mec sur rollers qui se casse la gueule devant la google street view car

Publié le par Arno

Acte I

 

Il était une fois une google street view car qui descendait la rue Debrousse pour rejoindre l'avenue du Président Wilson à Paris (16ème).

 

gadin 01

 

En face de cette google street view car, il était cette fois également un mec sur rollers qui s'apprêtait à traverser la rue Debrousse.

 

gadin 02

 

 

Un p'tit gros plan sur le mec sur rollers afin de se familiariser avec le personnage :

 

gadin 03

 

Acte II

 

Alors que la google street view car avance tranquillement, le mec sur rollers, sûr de lui, se dit qu'il a le temps de traverser la rue Debrousse et ainsi griller la google street view car grâce à ses rollers qui le rendent super rapide et surtout super sûr de lui.

 

Manque de bol, la confiance qu'il place en ses rollers est totalement injustifiée et paf le mec sur rollers se vautre sur le passage clouté comme une grosse otarie bourrée à la bière :

 

gadin 04

 

 

La compassion étant une notion qui m'est totalement inconnue, je me permets ici de faire un joli zoom sur le loser sur rollers :

 

gadin 05

 

Sur le moment, le mec, il a certainement dû penser qu'il se payait une grosse honte parce qu'il s'est ramassé la gueule devant la nana au manteau rose ainsi que la nana au sac en plastique blanc et la petite nana au pantalon blanc trop court aussi qu'on voyait mieux à l'acte I.

 

gadin 06

 

He ben non, la honte de se vautrer devant 3 nanas, c'est rien devant la honte de se vautrer devant une google street view car qui génère beaucoup plus de témoins.

 

Acte III

 

La google street view continue ensuite son petit bonhomme de chemin et déboule enfin sur l'avenue du Général Wilson.

 

Par contre, derrière elle, nulle trace d'un quelconque mec sur rollers, ni même un quelconque reste de quelque chose qui puisse rappeler qu'il y avait un mec par terre à cet endroit-là.

 

gadin 07

 

Alors quid du mec sur rollers ? Il s'est fait écraser par la google street view car et il est resté coincé dans le châssis ?

 

Que dalle ! Le mec sur rollers s'est gentiment relevé et remet en marche ses roulements à billes, toujours devant la google street view car qui le flashe une dernière fois, et sous le regard de la nana au manteau rose.

 

gadin 08

 

 

Moralité : C'est bien gentil d'avoir des super rollers et un esprit de cascadeur. Mais si tu te vautres, t'as intérêt à avoir également beaucoup de self humour.

Publié dans Culture

Commenter cet article

Aschenputten 26/05/2011 18:36



Trop marrant! Vous avez l'oeil dites donc!
(Allez avouez, Arno, c'était vous en rollers qui vous êtes fait griller comme un bleu en pleine chute par Google street view?)
PS: Y'avait pas une google street car devant le Sofitel de NY la semaine dernière par hasard?



Arno 27/05/2011 20:07



On voit bien que vous ne me connaissez pas, ma chère Aschenputten. Je ne porte jamais de rayures sur moi !



le loup 26/05/2011 11:37



eh!tu est tombé dessus par hasard (la sequence) ou bien tu as passé ton seminaire sur google maps????



Arno 27/05/2011 20:06



Ahlala, c'est nue longue histoire ! Peut être qu'un jour je prendrai le temps de vous la narrer



MakaIE 25/05/2011 22:58



J'adore. Je suis aussi super-fan du manteau rose de la fille. D'ailleurs, si jamais cette fille me lit, je suis disposé à lui offrir un diner où elle veut si elle vient avec ce manteau-là. ;)



Arno 27/05/2011 20:05



Y'a une rumeur qui prétend qu'elle ne porte rien sous son manteau rose...