De comment tenir des propos racistes avec classe

Publié le par Arno

http://www.politis.fr/local/cache-vignettes/L250xH277/hortefeux-choc-474bd-2-21e82.jpgDécidemment, la rentrée 2010 a des couleurs brunes cher arno, car une fois de plus, nous allons évoquer le racisme et plus précisèment comment tenir des propos racistes avec la grande Classe française qui caractérise si bien notre cher beau pays.

 

Parce que tenir des propos racistes, c'est à la portée de tout le monde. Par contre, le faire avec classe, là, c'est beaucoup moins facile.

 

Pour vous démontrer cela, voici deux exemples pour comparer ce qui est classe et ce qui ne l'est pas.

 

L'affaire Eric Zemmour, qui avait déclaré "La plupart des trafiquants sont noirs et arabes". On se repasse d'ailleurs la séquence :

 

 

On se rappelle tous le bordel que cela avait généré : menace de licenciement, indignation des garants de la morale, demande d'explications, d'excuses, etc.


Et l'affaire Brice Hortefeux avec son propos, tenu lors de sa conférence de presse pour justifier que c'est bien qu'on renvoie des roms chez eux : "A Paris, un voleur sur cinq est Roumain".

 

Vous pouvez constater que les propos se ressemblent. Cependant, il faut bien reconnaître que l'indignation est moins nette concernant le second propos. A quoi que cela est-il dû ?

 

Quelques éléments pour bien distinguer ces deux affaires :

 

Quand on veut tenir des propos racistes alors que c'est pas du tout à la mode, il faut y aller à fond. Assumer jusqu'au bout en montrant qu'on assume ses propos.

 

Par exemple, glisser un propos raciste, qu'on sent pas trop préparé, au milieu d'un débat chez Ardisson qui a tout de même une bonne grosse étiquette de provoc', ça sent le mec qui se contrôle pas trop et qui va de suite regretter ce qu'il a dit. Forcèment, dans ces conditions, tout le monde va lui sauter dessus.

 

Par contre, quand on fait une conférence de presse et qu'on invite tout les journalistes, on sent que le mec qui a des corones, qui assume pleinement avec son petit discours bien préparé. Là, c'est un peu plus délicat de monter sur le ring.

 

L'approximation, ça fait vraiment le mec qui arrive les mains dans les poches et qui a pas potassé son cours. Et quand un petit morveux de ce genre prétend nous enseigner des trucs, ça fait vraiment pas crédible. Et c'est précisèment ce que reflète le "la plupart". C'est pas précis ça ! Ca fait le mec qui veut mettre tous les arabes et les noirs dans le mec sac, mais qui n'assume pas trop alors il se contente de dire "la plupart".

 

A l'opposé, Brice, il a bien ficelé son dossier. Du coup, il arrive avec des chiffres : 1 voleur sur 5 ! Et des chiffres, dans le pays de Descartes où tout doit être soigneusement démontré, ça claque, on écoute et on dit rien.

 

Il aurait même pu sortir des courbes. Ca fait encore plus scientifique, plus crédible. Mais il a le bon goût de ne pas en faire des tonnes. C'est ça aussi, la Classe française. Faire assez, juste ce qui faut, sans exagérer.

 

 

Ahlala, que de chemin parcouru depuis le pathétique "Quand il y a en a un, ça va... C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes!"...

 


 

En bonus track, je ne peux m'empêcher de citer à nouveau Brice Hortefeux qui a également déclaré : "Le mode de vie nomade est de moins en moins adapté à la vie d'une société moderne". Faut-il comprendre qu'après les roms, ce sera au tour des forains de goûter aux charmes des hôtesses de Air France ?

 

Références :

http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/08/30/a-paris-un-voleur-sur-cinq-est-roumain-assure-hortefeux_1404613_3224.html

Publié dans La classe française

Commenter cet article

Yoye2000 04/09/2010 22:00



Ce mec a tellement la classe française qu'on pourrait l'enfermer au palais de sévre pour étalonner tout ceux qu'ont la classe par rapport à lui (je me demande néanmoins si l"échelle n'est pas un
peu haute...)



Arno 07/09/2010 08:15



Pas grave, ça existe des unités qu'un utilise qu'avec des sous-multiples du genre micro, nano, voir même pico ! Allez, je commence l'inventaire avec le Coulomb ! What's the next
?



Kevin 03/09/2010 16:03



Pour compléter l'intervention de M. Hortefeux sur les Roms qui volent les poules : 


« Il ne s'agit, en aucun cas, de stigmatiser telle ou telle population - bien d'autres étrangers sont auteurs de crimes et délits -, mais il ne s'agit pas non plus de fermer les yeux sur une
réalité »


(source : http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_la_une/toute_l_actualite/securite-interieure/conference-campements-illicites)


Alors, combien de temps allons-nous laisser les Wallons voler nos frites impunément ?



Arno 03/09/2010 20:39



Aucune place au doute : ce mec a la classe française !



Kevin 03/09/2010 11:26



Et les hotesses d'Air France, justement, elles ont pas une vie nomade ?



Arno 03/09/2010 20:38



La liste s'allonge...