premier contact

Publié le par Arno

Nostalgie, quand tu nous tiens, tu nous tiens bien !

J'ai retrouvé dans mes archives secrètes mes conversations avec Rachel au tout début quand on s'est rencontré sur meetic. J'ai relu avec beaucoup de plaisir les premiers mots timides que nous nous sommes échangés. Ahlala. Je me doutais pas que tout cela allait prendre la tournure que nous sommes connaissons aujourd'hui.

Donc voilà, je vais me la jouer à la Arthur. Je ressors les vieilles cassettes. C'était l'époque où j'avais les cheveux un peu plus longs qui tombaient sur un t-shirt orange dont la jeunesse était trahie par la présence d'un trou sur le côté gauche causé par une cigarette mal contrôlée par un mec bourré lors d'un réveillon du 31 décembre.

C'était un dimanche. Il pleuvait dehors. Je recompilais mon noyau linux avec les modules usb.

<thesorcerer> Salut poulette !!!
<sheraz> bonjour
<thesorcerer> comment que ça va la poulette ?
<sheraz> ça va, merci. Et vous ?
<thesorcerer> Ouais, top ça gaze top poulette ! Tu fais quoi de beau ?
<sheraz> Je cherche de la documentation pour un exposé
<thesorcerer> Un exposé sur quoi, poulette ?
<sheraz> Vous ne pourriez pas arrêter de dire poulette ?
<thesorcerer> Ok, no prob, belette
<sheraz> vous êtes lourd
<thesorcerer> C'est là qu'on se rend compte qu'avec le tutoiement, c'te réplique aurait plus d'impact
<sheraz> t'es lourd
<thesorcerer> Voilà qui est mieux
<thesorcerer> Bon alors c'est sur koi ton exposé ?
<sheraz> C'est sur les soeurs Brontë
<thesorcerer> des soeurs siamoises ?
<sheraz> non, ce sont des écrivaines
<thesorcerer> des écrivains ?
<sheraz> non, des écrivaines
<thesorcerer> je croyais que c'était un faute de frappe
<sheraz> non, c'est du français
<thesorcerer> du féminisme français ?
<sheraz> non, du français, c'est tout
<thesorcerer> mouais
<thesorcerer> http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Bront%C3%AB
<sheraz> Hé ! c'est génial ça !
<thesorcerer> je viens de le rédiger
<sheraz> tu as fait une page web sur les soeurs Brontë ?
<thesorcerer> ouais, j'adore ces écrivaines. je n'avais pas trouvé l'occasion de leur faire une page web... jusqu'à ce que j'en parle avec toi
<sheraz> pourquoi tu faisais le mec qui connaissait pas ?
<thesorcerer> j'aime pas trop étaler ma culture
<sheraz> je suis impressionnée
<thesorcerer> je suis impressionnant
<sheraz> et tu as traduit les pages en d'autres langues ?
<thesorcerer> oui, aussi
<sheraz> tu parles anglais, espagnol, allemand, italien et néerlandais ?
<thesorcerer> ouais, enfin.... niveau terminal
<sheraz> et ton site perso c'est wikipedia.fr ? tu as ton propre nom de domaine ?
<thesorcerer> bon, ok, je culpabilise là. c'est pas mon site, c'est juste une encyclopédie sur le net. Et j'ai trouvé cet article sur tes soeurs Brontë
<sheraz> je sais, je te faisais marcher
<thesorcerer> ouah ! t'as trop d'humour toi !
<sheraz> je me débrouille :)
<thesorcerer> et tu connais les smileys aussi ?
<sheraz> les plus communs
<thesorcerer> t'es trop parfaite toi comme fille ! Continue comme ça et je vais te faire la cour jusqu'à ce que tu acceptes de prendre un verre avec moi
<sheraz> Ben c'est pas demain que ça va arriver

Ca m'a fait sourire de relire tout ça. Nos premiers mots échangés. Et déjà, elle me faisait comprendre que j'allais galérer. Mais j'y suis quand même arrivé à mettre ma langue dans sa bouche. Hahahahaha !!!!

Publié dans Ma vie

Commenter cet article