Le mort de la semaine : Patrick Swayze

Publié le par Arno

C'est samedi, et l'samedi c'est le mort de la semaine avec cette semaine une sacrée pointure puisque le mort que j'ai fait "plouf plouf c'est toi le mort de la semaine" c'est : Patrick Swayze !!!!

Mais c'était qui Patrick Swayze ?

Un acteur et un homme irremplaçables. Tout simplement.

Bon, ok, côte homme irremplaçable, j'en sais rien. Je l'ai pas fréquenté. Mais une chose est sûre, c'est que l'acteur est définitivement irremplaçable. D'autant plus qu'il a réussi à séduire un public autant féminin que masculin. Et ça, c'est clairement pas rien.

Parce que Patrick Swayze, si vous interrogez une fille, elle vous dira "Ouah mais Patrick Swayze, c'est trop un beau gosse - ouhla mais elle est belle cette paire de chaussures - il était trop craquant dans Ghost" ou bien encore "Mais j'ai trop adoré Dirty Dancing - Non, c'est vrai ? Eva Longoria est enceinte ? - et She's like the wind, je l'écoutais trop en boucle !".

D'ailleurs, pour mon public féminin, le petit cadeau incontournable :



Comme ça, on pourra pas dire que je ne réponds pas aux attentes de mon lectorat féminin...

Mais au-delà des films pour nanas qui ne repoussent pas forcèment les limites d'un acteur (vous croyez que ça demande beaucoup de travail que de planter ses doigts dans de l'argile avec Demi Moore ?), il ne faut surtout pas oublier les films que les mecs citeront si on évoque Patrick Swayze.

Parce que comme je l'ai dit tout à l'heure mais je vais me répéter au risque de me répéter parce que des fois je suis pas certain que vous soyez tout le temps attentif, Patrick Swayze, il a su séduire un public masculin avec des super films trop cultes tels que :

Point Break (1991) où il est un mec à la recherche de sensations fortes qu'il trouve dans le surf sur des grosses vagues qui décoiffent et, accessoirement, dans l'attaque de banques :




Donnie Darko (2001) dans lequel il joue le rôle d'une petite célébrité locale qui expose des méthodes pour vivre en harmonie avec soi-même mais on découvre ensuite des trucs obscurs dans sa vie.




ou bien encore 11:14 (2003), un petit film super bien construit que je vous laisse découvrir parce que sinon je spoile et ça c'est pas bien. Mais dans lequel il joue un papa tout ce qu'il y a de plus classique mais il le fait super bien.



D'ailleurs, je ne peux résister de vous filer cette scène où il mange un sandwich malgré sa chieuse de fille :



Bref, un acteur qui a toujours su se renouveler et nous surprendre en nous laissant le retrouver là où on ne l'attendait pas forcèment. Trop fort ce Patrick Swayze.

Références :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Swayze

Publié dans Le mort de la semaine

Commenter cet article

Théia 21/09/2009 17:46

Mon cher Arno,Que dire... j'étais une grande fan de Patrick Swayze tant dans "Dirty Dancing" que dans "Point Break".Au revoir Mr l'acteur.

Arno 22/09/2009 08:17


On commence à sentir le vide, là, n'est-ce pas ?


superscream 19/09/2009 10:23

Ah cela tombe bien je peux remettre cette phrase ici Je vais au cinéma pour me divertir, non pour assister à des viols, de la sodomie ou des bains de sang. Nous avons tout cela à la maison !

Arno 22/09/2009 08:17


Incroyable !!!!! Votre phrase s'adapte à n'importe quel sujet !