Frédéric Lefebvre ou la classe française, même en congé maladie

Publié le par Arno

Frédéric Lefebvre... on ne présente plus. Ou alors avec ce petit best-of qui réunit ses plus grands succès :



Sa nouvelle sortie porte sur une proposition consistant à travailler pendant un congé maladie / congé maternité / congé parental.

Mais je vous laisse en compagnie de Frédéric Lefebvre lui-même pour profiter de son jeu d'acteur incomparable. Pour le passage traitant spécifiquement de sa proposition, c'est dans l'intervalle 1min 20 - 4min 20.



Après avoir entendu ça, j'avais envie de vous faire un post un peu ironique qui serait allé dans le sens de Frédéric Lefebvre.

Je vous aurais expliqué qu'il y a du bon dans cette proposition. Que ça part tout de même de l'idée de promouvoir le télétravail et d'aller encore plus loin en incluant, sur base du volontariat, ceux qui désirent travailler pendant leur congé maladie.

Je vous aurais pris à témoin en reprenant le cas de la jambe cassée qui est cité par Frédéric Lefebvre lui-même et qui déclare que dans une telle situation, les facultés intellectuelles ne sont pas affectées.

Je serais allé plus loin en adaptant ce principe à une autre situation telle qu'une chimiothérapie en plaisantant sur le fait que dans le cas d'une radiothérapie, l'utilisation d'un laptop ou d'un téléphone portable aurait été proscrit, mais que le reste du temps, un patient atteint d'un cancer peut très bien faire de la paperasse.

J'aurais également pu traiter le cas de ceux qui trouvent le temps bien long pendant une dialyse et qui pourraient rentabiliser ce temps perdu grâce à une activité professionnelle adaptée.

J'aurais également exploité des critères psychologiques pour justifier cette proposition, rappelant qu'un patient qui est immobilisé chez lui peut se sentir inutile ou carrèment assisté. Pour pallier ces inconvénients, il est effectivement préférable d'avoir une occupation professionnelle. cqfd.

J'aurais pu faire tout cela, mais au final, j'aurais fait une terrible erreur car on ne peut pas faire de l'humour sur le dos d'un humoriste.

Car Frédéric Lefebvre est clairement un humoriste. Et un des meilleurs du moment.

Pousser jusqu'à l'extrême certains raisonnements est un moyen de dénoncer l'absurdité d'une situation. Et c'est précisèment ce que fait admirablement Frédéric Lefebvre. Et dans ce sketch, il s'attaque à deux points qui avaient été critiqués à leur époque et qui sont habilement réactualisés ici.

 Premier point : "Travailler plus pour gagner plus". Cet argument d'une logique implacable avait été dénoncé par beaucoup qui prévenaient que cela risquait d'être au détriment d'une vie familiale épanouie.

Et là, grâce à Frédéric Lefebvre, on a une mise en abîme de ce principe par son exagération en l'appliquant à une période de congé maladie tout en la crédibilisant par une subtile argumentation basée sur le principe qu'une indemnisation effectuée par la sécurité sociale est toujours en dessous du revenu habituel. Très fort !

 Second point : "La réduction de la durée d'un congé maternité". Suite à la reprise de son activité professionnelle 5 jours après son accouchement, Rachida dati avait créé (involontairement?) une polémique sur une possible réajustement de la durée du congé maternité.

Une fois encore, Frédéric Lefebvre apporte une réponse là où on ne la voyait pas. Au lieu de faire des aménagements, il nous propose une solution extrême consistant à travailler non plus après une période fixée par un texte de loi, mais après une période déterminée par chacun en fonction de sa capacité à apprécier sa charge de travail. Ainsi, malgré les complications physiques, les capacités intellectuelles non affectées pourraient être exploitées une fois de plus utilement et de manière adaptée à chacun.

En conclusion, il apparaît évident que Frédéric Lefebvre est un bouffon que sa position de porte-parole de l'UMP accrédite car les bouffons ont toujours été auprès des rois.

C'est quand même d'un autre niveau que ce que nous propose Stéphane Guillon.

Références :
http://www.lexpress.fr/actualite/economie/lefebvre-ne-pourra-pas-travailler-durant-son-conge-maladie_762851.html#xtor=AL-447
http://www.liberation.fr/politiques/0101310482-le-conge-maternite-eclair-de-dati-choque-les-associations-feministes

Publié dans La classe française

Commenter cet article

willycat 29/05/2009 19:35

quelque part, il est politiquement incorrect bon week end

Arno 31/05/2009 10:03


Oui, quelque part


Aschenputten 27/05/2009 19:43

Et traiter ses mails depuis la "salle de travail"? Ca peut durer longtemps un accouchement... Ce sera toujours ça de gagné sur le temps de sommeil!

Arno 27/05/2009 20:38


La rentabilité ne doit plus être un mot grossier !!!


Kevin 27/05/2009 17:49

Vous avez raison, vous ne pouvez pas lutter face à ce génie de la langue.Prosternez-vous.

Arno 27/05/2009 20:37


En effet, parfois, il faut céder sa place à plus fort que soi. C'est d'ailleurs pour cette raison que votre classe musicale sera toujours la bienvenue ici