"Lisztomania" de Phoenix

Publié le par Arno

Phoenix continue de faire la promo de son nouvel album "Wolfgang Amadeus Phoenix" qui sortira le 25 mai prochain.

Après "1901" (téléchargeable sur le site du groupe) sur lequel j'avais pas forcèment super accroché, voici "Lisztomania".

Et là, par contre, j'ai total craqué.

Hier, j'avais cet air dans la tête toute la journée. Ca m'a pas lâché. Et aujourd'hui, c'est pareil. Donc pour moi, y'a carton.

En plus, je suis tombé sur ce clip (intitulé "Unofficial Bratpack Version", très 80's), un vrai petit bijou.

Enjoy...



Et en bonus spéciale dédicace pour la 3ème B du collège Gilbert Montagné de Besançon, voici les paroles (qui ne veulent vraiment rien dire) :

So sentimental
Not sentimental no
Romantic not discussing it
Darling I’m down and lonely
When were the fortunate only?
I’ve been looking for something else
Too late too late too late she’ll be late too late too late
So go slowly discourage
Distant from other interests
On your favorite weekend
Ending this love for gentlemen only
That’s where the fortunate only
No I gotta be someone else
These days it comes it comes it comes it comes it comes and goes

A Lisztomania
Think less but see it grow
Like a ride like a ride oh!
Not easily offended
Know how to let it go
From the mess to the masses

Fall on this (cast in steel)?
Discuss, discourage
On this (best dressed)? weekend
Ending this love for gentlemen only
Wealthier gentlemen only
Now that you’re lonely
Too late too late too late she’ll be late too late too late
So go slowly discourage
We’ll burn the pictures instead
When it’s all over we can barely discuss
For one minute only
Not where the fortunate only
But I better be something else
These days it comes it comes it comes it comes it comes and goes

A Lisztomania
Think less but see it grow
Like a ride like a ride oh!
Not easily offended
Know how to let it go
From the mess to the masses

Oh……
This is show time, this is show time, this is show time
Time, time is your love, time is your love, yes time is your

From the mess to the masses
A Lisztomania
Think less but see it grow
Like a ride like a ride oh!
Discuss, discuss, discuss, discuss, discuss discourage!


Référence :
http://www.wearephoenix.com/

[ADD-ON] Après quelques recherches, les scènes du clip sont tirées des films :

"Footloose" (1984)



"The breakfast club" (1985)



"Pretty in pink" (1986)


De laquelle est tirée ma scène préférée avec le petit excité dans la boutique de disques qui, en fait, trip sur "Try a little tenderness" de Otis Redding.

Publié dans Musique

Commenter cet article

Aschenputten 03/04/2009 13:20

Très entrainant. Ca me plait bien.Avez-vous reconnu les extraits de films qui composent le clip? Il y a notamment un passage de "Footlose".

Arno 03/04/2009 13:41


Alors justement, j'avais voulu trouver les films desquels les scènes sont tirées. Malheureusement, j'ai un peu brossé les cours de cinéma des années 80 avec des danseurs dedans, donc je
suis incapable de reconnaître le moindre film
Merci, ma chère Aschenputten, pour la référence que vous nous apportez