La grande fraude du réchauffement global

Publié le par Arno

Ce post inaugure une nouvelle rubrique intitulée "Les complots du Professeur von Arsch".

Tout a commencé avec l'intervention d'un nouvel intevenant qui m'a contacté sous le pseudo de Professeur von Arsch. Il m'affirmait l'existence de complots un peu partout et indiquait que si j'étais suffisamment réceptif à ses déclarations, il pourrait m'en faire plein d'autres des comme ça.

Etant donné que je suis un mec assez réceptif et que je risque fort de recevoir des révélations de toutes sortes à la suite de ce post qui démontrera ma réceptivité, je me fais un plaisir de vous présenter la première révélation du Professeur von Arsch qui nous propose un super documentaire révèlant un bon gros complot. C'est à dire un complot qu'on a du mal à y croire au début mais quand même, après, on se pose des questions et on se dit que finalement, tout ça est peut être vrai.

Cette première révélation est le documentaire intitulé "La grande fraude du réchauffement global" ("The Great Global Warming Swindle" en VO).

Tout d'abord, il faut préciser que ce documentaire a été diffusé pour la première fois sur Channel 4 le 8 mars 2007. Donc déjà, ça date un peu mais il faut croire que pour le Professeur von Arsch, ça reste d'actualité.

De plus, il a été réalisé par Martin Durkin, réalisateur et producteur de documentaires dont certains, traitant de l'écologie, ont provoqué de vives polémiques. "La grande fraude du réchauffement global" est l'un d'eux.

Tout ça pour vous dire qu'il faut tout de même prendre un peu de recul par rapport à ce que vous allez voir.

Bon, après ces recommandations, sortez le pop corn. On regarde le documentaire...



Après ça, je pourrais vous faire un petit résumé des idées avancées dans ce documentaire. Ca me permettrait de croire que c'est moi qui vous apprends quelque chose. Bref, ça n'apporterait clairement rien de nouveau.

Ou bien au contraire, je pourrais démonter le film. Je recopierais alors des informations récupérées à gauche et à droite. Mais ne serait ni objectif, ni forcèment très pertinent.

Bref, le seul truc que je vais me permettre de faire, c'est de simplement préciser qu'il y a tout de même quelque chose de bien sympathique dans le fait de se laisser bercer par le doux ronron d'une conspiration. Donc cher Professeur von Arsch, merci pour ce documentaire que je ne connaissais pas. Et n'hésitez pas à partager avec nous vos informations.

Référence :
http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Great_Global_Warming_Swindle

Commenter cet article

dick shaver 12/01/2009 22:49

merci arno pour cette découverte ! j'avais entendu parler de cette hypothèse, notamment au sujet du dernier roman de Crichton qui a été descendu par la critique car c'est le sujet... il imagine (je pense, pas lu) que des groupes terroristes écolos créent des désordres climatiques pour amener les gouvernements à changer...sans avoir vu le documentaire, il faut reconnaitre que la peur actuelle climatique fait très "peur de l'an mil" si tu vois ce que je veux dire ? sans faire de psychologie à la petite semaine (surtout un lundi) cette théorie du changement climatique nous donne une place prépondérante sur cette planète comme si nous étions l'espèce la plus importante... mais du point de vue des cloportes tout est différent. je doute qu'ils fassent des reportages sur le sujet. cela dit je connais assez peu les programmes télévisés des cloportes. c'était juste histoire de dire un truc. c'est un lundi quoi. morose.ps : je vais essayer de me renseigner sur les docs tv des cloportes. on ne sait jamais.

Arno 13/01/2009 14:03


Effectivement, nous sommes trop concernés pour avoir un regard objectif sur nous-mêmes. Un regard extérieur est on ne peut plus indispensable


Kevin 12/01/2009 14:50

Bien bien, une fois de plus, l'information intéressante que je trouve sur votre blog nous vient d'une source externe.Souhaitons au Pr Von Arsch d'être aussi exaltant que votre autre collaborateur Gorge Profonde ! Un peu plus de régularité serait néanmoins bienvenue.

Arno 13/01/2009 07:57



Comme quoi, j'ai suivi votre conseil : quand on a rien d'intéressant à dire, il vaut mieux laisser parler les autres
De plus, l'accueil fait par votre commentaire risque d'encourager le Professeur von Arsch à nous informer davantage...
Je vous tiendrai au courant.