A la poursuite de Ben Laden

Publié le par Arno

Alors là, loin de moi l'arrogance de prétendre un seul instant résoudre l'énigme de "non mais où qu'il est Ben Laden ?" mais bon, j'ai quand même une piste et ce serait dommage de pas en faire profiter non seulement mes fidèles lecteurs mais, pourquoi pas, les services dits compétents et dont le seul but est d'arrêter ce qu'il nous font passer pour le super ennemi public number one all around the world.

Alors voilà, je vais tout bien vous expliquer. Vous allez voir, c'est tout bête mais bon, fallait-il encore y penser !

Tout d'abord, regardez cette photo :

ben-laden-2001.jpg

Bon, vous reconnaissez, c'est notre ennemi public number one. Ahlala, je savais qu'on peut compter sur vous !

La tof, elle a été prise en 2001 ! Ca nous rajeunit pas ça, mais bon, c'est pas ça l'essentiel. L'essentiel, c'est que voilà, c'est une tof de 2001.

Maintenant, regardez cette tof-ci :

ben-laden-2007.jpg

C'est encore notre ennemi public, mais cette fois-ci, la tof est extraite de la vidéo qu'il a faite pour le 6-ème anniversaire de son happening qu'on s'en souvient tous.

Bon, moi, quand j'ai vu ça, j'ai pas tilté, mais quand même, il y avait un truc qui clochait grave. Et puis en me brossant les dents, j'ai compris qu'est-ce que c'était qui clochait comme ça : sa barbe, qui était poivre et sel, elle est devenue toute noire !!!

Pour expliquer cela, il n'y a beaucoup d'explications plus ou moins loufoques, mais moi, je veux que du concret et du scientifique. Donc j'ai analysé tout ça. En observant attentivement la seconde tof, on voit bien que la barbe noire elle est pas super naturelle. Elle est trop homogène pour être naturelle. En fait, c'est comme pour tonton Raymond. Il a une barbe comme ça qui est super homogène mais en fait, c'est pas naturel. Son secret, c'est le shampoing Schwarzkopf qui fait des teintures pour la barbe.

Et c'est là que j'ai une piste fameuse. J'ai mené une petite enquête, et du Schwarzkopf, en Afghanistan, on en trouve pas partout !!! Y'en a un peu à Kaboul, chez quelques épiciers. Mais bon, y'a trop de forces militaires à Kaboul donc c'est un peu risqué pour s'approvionner en shampoing sans se faire remarquer. Et dans le reste du pays, c'est carrèment impossible d'en trouver. Impossible.... sauf à Kandahar (dans le sud du pays) !!!! Et pourquoi là ? Ben parce que là-bas, y'a eu plein de combats très durs entre des américains et des pas américains. Et les américains, ils en ont eu des pertes là-bas. Sérieux.

Parmi leurs pertes, il y a eu des camions d'approvisionnement en shampoings Schwarzkopf utilisés par les GIs. Du coup, y'a eu plein de bouteilles de shampoings Schwarzkopf  qu'on sait pas où elles sont passées. Mais bon, c'est pas possible que tout cela soit parti. Donc il doit y avoir des caisses de Schwarzkopf quelques part dans Kandahar. Ben moi je dis que s'ils mettaient la main sur ces bouteilles de shampoings, leur ennemi public number one, il suivrait automatiquement.

M'enfin moi, ce que j'en dis... Parce que bon, vous savez, les américains, pour mettre autant de temps pour trouver un mec, j'ai du mal à y croire. A mon avis, ils font durer rien que pour que quand ils vont pécho leur ennemi public number one, ben ça tombera juste pendant la sortie d'un coffret collector avec toutes les vidéos des attentats. Trop forts ces américains. Ils ont vraiment le marketing dans la peau.

Ahlala, j'vous jure, on n'en sort pas grandi de tout ça.

Publié dans Divers

Commenter cet article

Kevin 12/09/2007 14:51

super ton analyse Arno !!!un travail de cette qualité aurait sa place dans Zone Interdite !sinon j'ai un tuyau : tu t'es jamais demandé pourquoi les américains utilisent du shampooing Schwarzkopf ? et pas du l'Oréal par exemple ?un indice chez vous : quel est le nom du général américain qui a dirigé les opérations en Irak en 1991? troublant, non ? après la mafia du pétrole, voici le nouveau nerf de la guerre...